80
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit

Votre compagne a-t-elle l’air de s’ennuyer pendant (ou juste après) l’amour ? Vous dit-elle ouvertement qu’elle n’a pas atteint le septième ciel juste après une partie de jambes en l’air ? Le problème ne vient pas de son manque d’excitation. Il y a de fortes chances que ça vienne de vous. Non pas que vous ne soyez pas doué mais que vous n’ayez pas la bonne approche en la matière.

Le fameux « orgasm gap »

Selon une étude menée par la Chapman University, l’Indiana University et le Kinsey Institute, il semblerait qu’il existe bien un « orgasm gap » entre les hommes et les femmes. Celles-ci atteignent bien moins souvent le septième ciel que les hommes. Nous le savions, mais la science vient de le confirmer en étudiant plus de 52 000 personnes. 95% du temps, les hommes atteignent l’orgasme, contre seulement 65% pour la gent féminine.

Selon les femmes de cette étude, le meilleur moyen de parvenir à vos fins, messieurs, c’est d’ajouter « baisers, stimulation génitale manuelle et/ou sexe oral en plus du rapport vaginal ». Les chercheurs appellent ce trio gagnant le « golden trio« . À tester si votre compagne n’atteint pas l’orgasme facilement.

A vous de jouer ?

Et si vous avez besoin d’une motivation supplémentaire pour enfin faire grimper votre partenaire aux rideaux, sachez que cette étude met aussi en lumière le fait que les femmes qui atteignent l’orgasme plus fréquemment sont plus susceptibles de faire l’amour plus longtemps, de pratiquer le sexting, de porter de la lingerie sexy, d’essayer des positions insolites, de pratiquer la sodomie, de dire des mots cochons, etc. À vous de jouer, messieurs !

80
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit