5
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit

Le rasage est une opération délicate, vous le savez probablement depuis longtemps maintenant. Cela demande une certaine stratégie pour le résultat soit au rendez-vous et que votre peau (vous aussi, par extension…) ne souffre pas. Rassurez-vous : si vous suivez les quelques astuces ci-dessous, vous devriez vous en sortir royalement.

Pensez à nettoyer vos lames

Tout d’abord, prenez l’habitude de ne pas faire n’importe quoi avec vos outils. Votre nécessaire pour le rasage ne doivent servir qu’à cela, et être correctement utilisés. Avant de passer à l’action, il est plus que recommandé de nettoyer les lames à l’alcool et de se laver les mains. En cas de coupure, vous apprécierez d’être en environnement stérile, ou presque.

Si vous avez une barbe bien développée et que vous souhaitez tout raser, surtout, SURTOUT, n’y allez pas avec le rasoir dès le début. Il faut d’abord tailler aux ciseaux pour laisser une petite longueur, quelques millimètres, pour faciliter le passage du rasoir et préserver aussi le poil – en évitant les poils incarnés potentiels -.

Raser ses poils lorsqu’ils sont secs est une mauvaise idée. Mieux vaut passer par la case rasage juste après une douche chaude. Le processus en sera grandement simplifié. La température de l’eau permet d’adoucir la peau et de lui faire perdre la poussière et ses huiles naturelles. Utilisez ensuite un gel de rasage, lequel sera plus hydratant qu’un savon classique, de préférence sans alcool et avec de l’aloès, pour prévenir des irritations.

Pour avoir une peau parfaite sans aucun poil, il faut se raser dans le sens du poil, pas en sens contraire. Regardez dans quel sens vos poils se dirigent et rasez dans la même direction, doucement. Cela évitera une barbe de trois jours qui ne ressemble à rien et minimisera au maximum les poils incarnés. Vous limiterez aussi les irritations en tous genres.

Et en bas ?

Si vous faites partie des adeptes du rasage intime, un conseil : faites très attention à la zone des testicules. La peau fait souvent beaucoup de plis, c’est là autant de risques de coupures. Et avec les bactéries qui règnent toujours dans cette zone, les risques d’infection sont grandement amplifiés. Utilisez votre autre main pour tirer sur la peau avant d’y appliquer le rasoir. N’hésitez pas non plus à utiliser un petit miroir pour avoir une vision parfaite.

En cas de coupure, ce qui arrive même si vous êtes extrêmement précautionneux, ne paniquez pas. Nettoyez correctement la zone accidentée, avec de l’alcool aussi si vous voulez. Si c’est superficiel, appliquez fermement un petit morceau de papier toilette mouillé. Par contre, sans vouloir forcément vous affoler, si après quinze minutes, le saignement n’est pas interrompu, appelez votre médecin, vous pourriez avoir besoin d’une suture !

La sensation d’irritation est normale après le rasage, la peau est sensible, a fortiori autour du pubis. Une bonne dose de crème hydratante d’après-rasage, avec de l’aloe vera ou du camphre et vous limiterez cette désagréable sensation au maximum. Mais si ce problème subsiste plusieurs jours, vous avez peut-être une folliculite – des follicules pileux enflammés – ou une infection bactérienne ou fongique. Prenez alors rendez-vous avec un dermatologue.

5
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit