31
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit

Qu’il s’agisse de promenade, de rodéo, de saut d’obstacles ou de dressage, l’équitation est l’un des sports les plus lucratifs et compétitifs qui soient. Au-delà de cet aspect, l’élevage de chevaux est également une entreprise commerciale potentiellement rentable. En effet, lorsqu’on s’attarde sur les prix de vente de ces derniers, on ne peut s’empêcher de penser que l’équitation est certainement le sport le plus luxueux du monde. Voici le top 10 des ventes les plus chères jamais réalisées.

10. Plavius : 9 200 000$

Acheté en 2006 par Godolphin Racing, et détenu par le vice-président des Emirats arabes unis, ce cheval Hongre a rapporté au cours de sa carrière un total de 41 572$. Maigre revenu comparé à son prix d’achat !

9. Jalil : 9 700 000$

Pur-sang américain, Jalil est vendu en 2006 à Godolphin Racing. Meilleur investissement que Plavius bien que malgré tout décevant, Jalil a terminé sa carrière avec des gains totalisant 327 324$.

8. Snaafi Dancer : 10 200 000$

C’est une entreprise d’élevage appartenant à l’émir de Dubaï qui fit son acquisition. Au vu de sa lignée, il était destiné à être un cheval de course exceptionnel et à la retraite un bon reproducteur. Malheureusement, ce fut tout le contraire. En plus de sa lenteur Snaafi Dancer connu des problèmes de fertilité.

7. Meydan Ville : 11 700 000$

Autre acquisition de l’émir de Dubaï qui entraînera une nouvelle déception. Meydan Ville ne remportera au cours de sa carrière que 1 360$.

6. Seattle Dancer : 13 100 000$

Etalon irlandais qui détenu pendant un temps le record du monde du plus jeune poulain jamais vendu aux enchères. Il eu finalement une carrière de course modeste et gagna au cours de celle-ci un total de 181 808$.

5. Palloubet d’Halong : 15 000 000$

Le cheval de saut d’obstacles le plus cher jamais vendu ! A l’âge de dix ans, le Néerlandais médaillé d’or olympique Jan Tops, devenu l’entraîneur de saut d’obstacles de l’équipe du Qatar, en fit l’acquisition.

4. Le Green Monkey : 16 000 000$

Il détient le record du poulain pur-sang le plus cher jamais vendu aux enchères. En tant que coureur, Le Green Monkey subit un échec lamentable. Ses gains au cours de sa carrière se montent faiblement à 10. 440$.

3. Totilas : 21 000 000$

Le cheval de dressage le plus cher jamais vendu car considéré comme l’un des plus remarquables au monde de sa catégorie. Cédé à une propriété allemande en 2011, le niveau de succès de Totilas a malheureusement subit un revers. Le cheval fût blessé et, plus inquiétant, des allégations d’abus et de cruauté envers les animaux furent reprochés aux acquéreurs allemands.

2. Shareef Dancer : 40 000 000$

Cheval de course acheté en 1983 par l’émir de Dubaï. Shareef Dancer a connu une carrière très réussie et rentable en tant que reproducteur, les gains combinés de ses poulains dépassent les 2 millions de dollars.

1. Fusaichi Pegasus: 70 000 000$

Fusaichi Pegasus était un cheval de course remarquable, il a remporté au cours de sa carrière 1 994 400$. Après avoir été retiré de la compétition, il est devenu le cheval le plus recherché pour la reproduction. Au début, son prix de saillie a été fixé à 150 000$. Après une carrière décevante comme reproducteur, son prix de saillie a été par la suite fixé à 7 000$.

Ce monde vous tente ? A vous de miser sur les bons chevaux !

31
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit