29
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit

Une nouvelle étude publiée aux Etats-Unis concernant le jogging vient d’être publiée. Il semblerait qu’une pratique trop importante de jogging ne soit pas plus efficace qu’un repos complet !

Effectivement, les chercheurs danois à l’origine de cette étude ont découvert que la pratique modérée de la course à pied était plus apte à garder votre corps en bonne santé, à contrario de la pratique excessive, jugée nocive. Après avoir suivi pendant 12 ans 1 098 joggeurs et 413 personnes sédentaires, les conclusions ont très vite révélé que les personnes ayant une pratique intense du sport avaient autant de chances de décéder que les personnes ne faisant rien. A noter que le groupe de coureur contenait malgré tout bien moins de fumeur et de diabétique.

Parallèlement à cela, il semblerait que les sondés pratiquant le jogging de manière modérée – 3 fois par semaine entre 1 et 2,4 heures – obtenaient les meilleurs résultats en terme de bénéfice pour la santé, notamment sur le système cardio-vasculaire. D’après le Dr Peter Schnohr, de l’hôpital Frederiksberg de Copenhague, principal auteur des travaux : « Il faut souligner que le rythme du jogging à faible allure correspond à un exercice intense et que le fait de faire du jogging de façon soutenue revient à faire de l’exercice de façon très vigoureuse ».

En conclusion, le Dr Schnohr indique qu’il pourrait donc y avoir une dose d’exercice optimale pour la santé. Voilà, vous savez maintenant qu’il ne sert à rien de chausser ses baskets tous les jours de la semaine. Bien au contraire.

29
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit