42
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit

Après Aston Martin et même Lexus, c’est au tour du français Bugatti de s’essayer au yacht de luxe. Et il faut bien admettre que l’essai à tout du coup de maître.

Un hommage à la Niniette… et à la Chiron

Puisant évidemment son inspiration auprès de la Chiron, ce bolide aux 1 500 chevaux facturé près de 2,4 millions d’euros, sans manquer d’évoquer dans la foulée l’ADN de Bugatti (qui construisait des bateaux au début du siècle dernier, dont la fameuse Niniette chère à Ettore Bugatti !), le Bugatti Niniette 66 signe la rencontre entre le constructeur de Molsheim et Palmer Johnson, l’un des spécialistes du yacht de luxe basé dans la principauté de Monaco.

La puissance au service du luxe

Long de 20 mètres, cachant dans ses entrailles un moteur V8 turbodiesel Man qui va déployer quelques 1 000 chevaux à 2 300 tr/min pour un couple maximal de 3 340 Nm (un modèle de 1 200 chevaux est toutefois proposé en option), le yacht serait même en mesure d’atteindre une vitesse de pointe théorique de 44 nœuds (81 km/h). Doté d’une construction en fibre de carbone, le Niniette 66 ne se refuse rien, et arbore des finitions luxueuses en marbre, bois précieux, cuir de qualité, et même en soie. Entièrement personnalisable lors de la commande, cette Chiron prête à filer sur les mers devrait être factuée 2,2 millions d’euros dans sa version dite « de base ». Par contre, il a été confirmé que seuls 66 exemplaires seraient fabriqués, et pas un de plus.

42
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit