10
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit

Né par l’impulsion de Michel Parmigiani en 1996, l’horloger suisse Parmigiani Fleurier s’est fait spécialiste des montres d’exception. Sa dernière création est issue du partenariat scellé en 2004 avec le constructeur automobile mythique Bugatti. La toquante en question s’inspire de la Bugatti Type 57 Aerolithe, un bolide alors très en avance sur son temps lors de sa présentation… en 1935 !

Parmigiani Fleurier et Bugatti, une histoire qui dure

Ayant opté pour un châssis en titane, la Bugatti Aérolithe Performance par Parmigiani Fleurier revendique une forme générale agressive, portée par de très nombreux détails. Offrant un double tachymètre (doté d’indications en km/h et en mph), la montre laisse volontairement transpirer l’ADN de Bugatti Aérolithe dans son cadran, mais aussi au travers de son bracelet et de sa boucle.

Portée par un mouvement propriétaire PF335 de 30 mm d’ailleurs visible depuis l’arrière, assemblée à partir de pas moins de 311 composants, cette montre promettant une réserve de marche de 50 heures va être vendue la bagatelle de 20 800 euros. Mais quand on aime…

10
Partages
Partagez avec vos amis !










Submit